vendredi 17 juillet 2015

Engin Poseur


Ce n'est pas un animal préhistorique dont je vais vous parler comme on pourrait le penser mais bel et bien d'un monstre de ferraille ou plutôt d'un monument régnant sur son domaine ........ les voies ferrées.
Ce train grue dénommé " Le Diplodocus" est un engin poseur de travures voir de tabliers.

C'est au cours d'un bref passage au 5ème Régiment du Génie de Versailles ( 5ème RG ) que j'ai pu voir ce matériel faisant partie du patrimoine militaire, qui est classé aujourd'hui " à l'inventaire des monuments Historiques". Grâce à la documentation ( GENIE ) que l'on m'a prêté lors de ma visite J'ai pu relever certaines informations
Je vais vous faire participer à un voyage dans le temps avec ce reportage photos !
Photos qui devaient me servir à faire l'engin en scratch au 1/35 mais vue la place que cela devrait prendre il faudrait que j'agrandisse ma maison.


 Historique

Créer en 1889, le 5ème RG est un régiment de l'armée de terre spécialisé dans les travaux de voies ferrées  Il était basé dans le quartier  des matelots à Versailles au Sud-Est du château , il était raccordé au réseau ferré en gare de Versailles-Matelots.
Il appartenait à la brigade du génie spécialisé dans les travaux lourds, c'était une composante à part entière de l'utilisation des chemins de fer militaires "travaux lourds".
Le 30 juin 2010 à minuit le régiment sera rayer  définitivement de l'ordre de bataille.



Si le 5ème Génie disparait ,ses savoirs-faire demeurent au sein même de l'armée de terre.
Régiment unique en son genre il était implanté sur trois sites: Versailles, les camps de Champagne et Canjuers.
Les deux compagnies de Mourmelon et Canjuers sont maintenues et rattachées au 19ème Régiment du Génie de Besançon.
Quand aux moyens de la 10ème Compagnie de travaux et de voies ferrées, ils seront  transférés sur Canjuers et Mourmelon.
Son savoir faire : l'exploitation et l'entretient des voies ferrées dans les enceintes militaires, étant un spécialité unique au sein de l'armée de terre sera maintenu.
Le 5ème RG a joué un grand rôle dans l'histoire et possède un patrimoine ferroviaire très important.
Tout ce matériel environ une cinquantaine de voitures ainsi que le "Diplodocus" n'ayant plus de vocation opérationnelle resteront  sur Versailles au sein d'une association. Auparavant il y a eut un projet de transférer le "Diplodocus" vers le musée du génie à Angers.

Descriptif et caractéristique 
La dénomination exacte du matériel du Génie  

Appelée "Diplodocus " la grue ferroviaire poseur de travures de voies ferrées fait référence par la forme des 2 flèches au coup et à la queue du dinosaure.
Cette grue aurait du être produite à 5 exemplaires mais comme d'habitude un seul exemplaire sera construit faute de budget. Elle a été construite en 1958.
La particularité de cette grue c'est d'avoir deux flèches de conceptions différentes : une soudée et l'autre rivetée. On doit cette originalité suite à un accident qui s'est produit en 1975 sur la grande ceinture de Paris à Nogent le Perreux.
La grue affrétée par la SNCF s'est couchée sur le flanc, interrompant le trafic pendant 3 semaines.
L’électrification des voies à aussi contribuer à sa disparition.
Lors du déplacement en convoi les flèches sont démontées , l'engin forme un ensemble de 5
éléments:
un wagon porte-flèche
un wagon camarteau
le corps central
un wagon contre-poids
un wagon porte-flèche

Voilà ce que cela donne d'après un document de travail d'époque, sur lequel les annotations des modifications mécaniques sont toujours inscrites

La position de travail est la suivante:
La grue à deux flèches symétriques sont montées sur un châssis orientable. Une flèche porte la charge tandis que l'autre un wagon contrepoids.
Le châssis porteur repose sur quatre bogies à trois essieux. Les bogies d'extrémité portent chacun une cabine de manœuvre.

 
 Les bogies centraux sont automoteurs pour les déplacements de chantiers .

Les flèches peuvent pivoter à 10° par rapport à l'axe de la voie, ce qui permet de prendre des charges à 6m de part et d'autre de celle-ci.
Il est nécessaire de déployer des bras d'appui latéraux et de caler soit sur des bois de calage, pour effectuer cette manœuvre, soit sur le "wagon camarteau" qui accompagne l'engin  qui se trouve, dans ce cas particulier, sur une voie latérale.



Ainsi déployé, l'engin a une masse de 218t; il mesure 70,40m de longueur et 10,50m de hauteur.


Le convoi forme une rame indivisible de 88m de long; d'une masse de 308t, il peut être remorqué à la vitesse de 70km/h et respecte le gabarit passe-partout international en ligne droite et en courbe de 250m de rayon minimal.
L'engin est accompagné de deux voitures cantonnement et d'un wagon atelier-magasin.


Le montage de l'engin en position travail est effectué en 1 heure environ par l'équipe de manœuvre, composée d'un officier, un sous-officier et quatre militaires du rangs.

L'énergie électrique nécessaire au fonctionnement de l'engin est fournie par un groupe électrogène Poyaud de 210cv assurant une puissance de 130KW sous 230volts.

Les deux treuils de 550KN sont entraînés par un moteur de 42cv. Il existe aussi deux cabestans entraînés par des moteurs à réducteur permettant des efforts de 600daN sur le câble de manœuvre accouplant les flèches.



Il peut, dans l'axe soulever une masse maximale de 55t et mesurant jusqu'à 40m de long.


Ci dessus un tablier d'exercice avec ses à côtés.


Presque toutes les manœuvres sont commandées électriquement par le sous-officier conducteur, à partir de l'une ou l'autre des deux cabines de pilotage.
Le déplacement maximal possible du crochet de levage est de 6m à droite ou à gauche de l'axe de la voie, ce qui permet soit de mettre en place des ponts poutre par poutre, soit de prendre ou déposer une charge sur une voie latérale.
Les flèches de l'engin comportent également chacune un crochet de levage de 50kN pour les opérations de levage auxiliaire; de plus, des équipements de battage peuvent être adaptés.

CARACTERISTIQUES
Longueur en position de route: 87,15m (convoi 88m) en position de travail: 70,40m
Largeur: 3,10m
Voie: 1,44m
Hauteur: au travail 10,50m et 4,28m en position transport
Masse: 216t à vide et 296t en charge










FIN
















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire