samedi 12 mai 2018

AML90 Malvinas VS Falkland

L'AML 90  lors de la guerre.....      MALVINAS vs FALKLAND
La capitulation argentine du 14 juin 1982 marquera la fin de la guerre des Malouines qui aura débutée le 02 avril 1982.
Port Stanley accueillera les dignitaires des deux armées pour signer le document mettant la fin de ce conflit entre le général de brigade Mario Menendez  et le Major Général Jeremy Moore.
Si la guerre à laisser des blessures encore vive aujourd'hui de part et d'autres des deux camps, les sépultures militaires permettent de constater la dureté des combats.
Comme toutes les guerres, les traces subsistes sur le terrain avec les carcasses de bateaux, d'hélicoptères, etc...et des AML 90.

copyright mulierchile
Bref Historique
 Les forces argentines n'ont pas pues transférer leurs blindés SK-105 kürassier  à cause du blocus naval britannique, seuls seront transportés par voie aériennes ( Hercules C-130 ) un total de 12 AML 90. Lesquelles deviendront les seuls blindés argentins sur roues.
Face aux difficultés du terrain et à un ennemi équipé de chars légers scorpion, plus mobile sur les terrains meubles, boueux elles seront beaucoup pénalisées.
Ces conditions perturberont la mobilité des AML , celle ci est devenue restreinte par le manque de route praticable ainsi qu'à la reconnaissance en générale.
L'emploi d'hélicoptère Chinook sera le dernier recours pour sortir les AML embourbées jusqu'à l'essieu, elles auront pour vocation à un appui feu grâce à leur canon de 90......

La maquette TAKOM
Pour ma seconde maquette de la marque, suite à un achat intempestif à un prix très avantageux avec en prime des roues résines! je n'ai pas hésiter à la monter malgré mes autres montages en parallèles/
C'est une petite merveille, depuis le temps que le matériel français se faisait désirer on peut dire que nous sommes gâtés, pourvu que cela continue.
Le packaging est très bien soigner, toujours à la hauteur de la marque, le box-art est bien représentatif de la version argentine avec ses informations sur le pourtour du contenant, un schéma de peinture au choix. La gravure est fine.
La particularité c'est l'édition spéciale de la décoration française, elle correspond à 4 régiments français : RICM, 1er REC, 1er RHP, 43ème BIMA, bien entendu la décoration initiale est comprise.
Elle est très détaillée. Le montage hors peinture est rapide.

 
Le plan est sous la forme d'un livret en noir et blanc accompagner d'une planche couleur
les planches de décoration avec les optiques cristal
 Les grappes sont bien conditionnées, la gravure est très précise
 
 

Le montage 
Il ne s'agit pas d'un montage habituel mais plutôt de réaliser un vestige de la guerre des Malouines, cela nécessite quelques modifications par l'apport de pièces en résine faites maison qui ne sont pas dans la boîte!
A/ Je commence par la tourelle qui ne nécessite pas un gros travail particulier.
Les lance-grenades pleins sont remplacés par des tubes ajourés, au début je voulais les percer mais cela prenait trop de temps! à défaut d'evergreen je me suis tourner sur un tube de coton tige.
Son diamètre est identique.
Après la séparation du corps et le rajout du nouveau tube
Les anneaux de levage sont fil de cuivre à l'avant
La bouche à feu du canon est à assembler (4 pièces )
 
 
A défaut de photo découpe la tâche la plus délicate sera de mettre en évidence le manchon de protection du canon de la mitrailleuse qui sert aussi à le refroidir.
 
 
Le manchon terminée est mis en place sur la tourelle apprêtée
 
B/ le montage de la caisse est vite réaliser au vue de la taille du véhicule.
La première modification sera de supprimer la gravure du panneau arrière sans abimer les cornières des volets moteurs.
Le collage des éléments s'effectue normalement sans difficultés particulières.
Les trains de roulement avant et arrière sont préparés pour l'assemblage
La direction est installée avant, il faut penser à essayer sur une flasque de roue si les trous ont le bon  diamètre, à élargir si nécessaire pour éviter un forçage sur l'axe lors de la mise en place
 
Amortisseurs, portes, panneaux moteur et le reste de la carrosserie sont positionnés
 
Le plus facile fait, il me reste à réaliser les moyeux
 Les tambours de frein sont percés pour les tiges filetées avec le moyeu central (résine) collé
J'en profite pour fabriqué les têtes d'amortisseurs
La maquette est apprêtée dans un premier temps avec une couleur rouille de type "terra cota"c'est à partir de là que commence le vrai travail de peinture...
 

C/ La peinture à l'huile
La mise en peinture du blindé se fait cette fois intégralement à l'huile et non aux peintures traditionnelles. La logique voudrait de mettre des masques pour préserver la rouille et appliquer le vert mais la logique et moi font que l'on va procéder autrement.
En ayant que deux mains je n'ai pas pu faire des photos plus explicatives sur la façon de peindre aussi voilà comment je procède.
Au niveau matériel , j'utilise des pinceaux " basique" voir usés, un sèche cheveux, de l'essence F.
Dans un premier temps on applique les peintures sur un carton afin que celui ci absorbe l'huile.
Pour ma part j'utilise les deux peintures celle qui n'a plus d'huile et celle qui est imprégnée mais personnellement le résultat au final est le même.
Il ne faut pas oublier ( pour ceux qui exposent ) que dans une exposition seul un œil averti vous fera la remarque sur le travail de votre rouille car le reste des visiteurs lambda  survolent les stands sans prendre la peine de voir les détails.
Après avoir fixé le blindé sur un support pour faciliter le travail et d'éviter d'en avoir plein les mains, je commence par la tourelle face par face
Les teintes d'emplois sont libres à chacun  j'ai commencé avec la TSB ( Terre de Sienne Brulée ), rajout d'ocre jaune, de BT ( brun transparent ), rajout de pointes des autres couleurs pour avoir des nuances,  variations de couleurs.          Servez vous d'une photo comme modèle.
Pour appliquer, travailler la peintures à l'huile il faut utiliser l'essence, ne pas hésiter à faire des rajouts sur le travail en cours cela va diluer la peinture qui va s'étaler voir couler. 
Sécher de suite la partie peinte avec le sèche cheveux (distance de séchage 30-40cm) pendant quelques seconde ( on peint, on sèche ) sans insisté, ensuite on passe une autre face.
Le but est de fixer la peinture
Il faut penser à l'éclairage sur le plan de travail , très souvent on est confondue à des éclairages de mauvaises qualités même en y mettant le prix ,sans que l'on puisse y arriver, il faut prendre du recul faire des pauses d'observation, utiliser le flash.
La solution s'est de voir ce que cela donne à la lumière du jour! là vous pourrez dire " yes !! c'est pas mal ou j'ai réussi, mince je me suis planter"
Les photos parlant d'elles même vous constaterez la différence des couleurs, variations, nuances et la brillance,celle ci disparaitra par la suite.
Il faut maintenant mettre la maquette au séchage " naturel " pendant 24h.
Prise de vue en extérieur ensoleillée
 
 
Prise de vue extérieure
 
 
Prise de vue extérieure avec flash 
 
14/07/2018
Après cette première étape sur la variation des couleurs de la rouille, la seconde étape s'annonce un peu plus délicate sur l'approche de l'érosion voir le  changement climatique sur le véhicule.
J'ai été obliger de construire les ailes arrières pour délimiter les traces de celle-ci sur la caisse.
J'utilise un crayon de couleur acquarellable , l'avantage de ce process est son utilisation simple et effaçable à l'eau en cas d'erreur.
Le pourtour étant matérialiser avec un adhésif, il ne reste plus qu'à passer la couleur jaunâtre.
Cette couleur sera retouchée avec un peu de blanc ou une autre que vous avez sous la main! ce qui compte c'est le résultat final.
Référence couleur de démarrage Humbrol
Quand aux peintures de travail  que j'utilise, celles ci seront libre au choix de chacun car je teste tout au risque de me tromper. La première couche de vert est appliquer au pinceau, après séchage elle sera éclaircie.
 Pour trouver la couleur se rapprochant le plus de la photo j'ai fait un échantillon de couleur sur lequel on reviendra dessus pour l'améliorer la teinte ( la première en bas).
 Ce qui donnera ceci:
 
Un rajout de vert foncé est mis en évidence sous la partie interne de l'aile, il ne faut oublier que les véhicules militaires sont peints à plusieurs reprises suivant l'usage du pays utilisateur.
21/07/2018
La suite va consister à travailler la peinture verte et atténuer la rouille en parallèle tout en gardant l'objectif d'être le plus proche du modèle réel.
les teintes utilisées sont identifiées comme suit:
TOB = BT: Terre Ombre Brulée
TS :   Terre de Sienne
TSB: Terre de Sienne Brûlée
OC:   Ocre Jaune
Les variations de couleurs se font en cours de progression avec souvent de la dilution à l'essence F, pour rendre le travail plus facile. Pour cela je me sers du sèche chevaux pour accélérer le séchage suivant les étapes.
Attention il faudra tenir compte lors des manipulations que la peinture à l'huile n'est pas complètement sèche, qu'il faudra 24 à 48 h avant de la toucher complètement.
Il faut aussi faire attention à l'éclairage ( surtout pour les photos ) et comparer avec celui du jour ( ensoleillé, couvert...)
La TOB/BT est mise parcimonie suivant l'effet voulu. Il faut tenir compte de la brillance de l'huile et ne pas chercher à la mater dès le premier effet.
Cette brillance disparaitra avec un vernis mat pour tableaux au final.
Les câbles de frein et d'éclairage sont mis en place.
l'AML est posée sur des poutres en bois 
Maintenant il peut sécher définitivement pendant la construction du diorama.
Le diorama, la scénette, le support, le pied d'estale bref...quelque chose qui sort de l'ordinaire pour l'AML , j'ai trouvé un beau morceau de polystyrène extrudé que j'ai peint et repeint à plusieurs reprises pour l'insérer dans un petit cadre. Le tout ne me satisfait pas pour l'instant.
Le dessus est du crépi d'intérieur avec pierres, sable, etc puis peint aux couleurs locales
La couleur du cadre ne me satisfaisant pas je pars sur un apprêt de couleur rouille
Je reprends ma palette de couleurs et l'idée c'est représenter un cadre métallique kaki rouillé identique à celui de  l'AML
Ensuite un coup de sèche cheveux
puis je fait des retouches utiles avec une séance de séchage accélérée.
Tout le travail de la peinture se fait par dilution extrême suivant les endroits!
 
Le pied d'estale terminer il ne reste plus qu'à lui mettre une petite décoration photographique pour couronner l'ensemble
FIN


n'hésiter pas à laisser vos remarques ou questions sur le blog


45 commentaires:

  1. Markus Kutsch (Theplasticbench)
    +1
    It "rocks". Eyecatcher👍

    RépondreSupprimer
  2. Clayton McClain
    +1
    Very impressive. you've truly captured the worn-out and abandoned look. true artistry. And no I'm not blowing smoke up your arse :-).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces remarques mais je suis sur et certains que si vous essayez de travailler la peinture vous allez y arriver!
      Thank you for these remarks but I am sure that if you try to paint you will get there!

      Supprimer
  3. Jeff Thomas (bigsparky65)
    +2
    Excellent workmanship, fantastic details, weathering

    RépondreSupprimer
  4. Ozzy o
    +1
    +Joseph Bertucci Tres bon travail mon ami.
    Les details sont sympas,continuez le bon travail :)

    RépondreSupprimer
  5. Warren Zoell
    Propriétaire+1
    Beautiful!!

    RépondreSupprimer
  6. Scale Modeling Channel Frankie B
    +1
    Very nice weathering and build

    RépondreSupprimer
  7. Ozzy o
    +1
    excellent work realy nice to look at fine details

    RépondreSupprimer
  8. Marcel Chmura
    +1
    Superbe,magnifique. 👍🏼👍🏼👍🏼

    RépondreSupprimer
  9. david arnold
    +1
    Quality work brilliant rust effects

    RépondreSupprimer
  10. Scale War Machines
    Propriétaire
    Fantastic.

    RépondreSupprimer
  11. 菜日月
    +1
    +Joseph Bertucci sympathique et bon après-midi.
    Très bon contraste 👍👍✌️✌️🙏🙏

    RépondreSupprimer
  12. Alain DRÈZE
    +1
    Je ne suis pas fan des épaves mais il y a un sacré beau boulot avec ce modèle. Bravo Joseph.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Alain, il faut bien ce lancer un jour dans de nouveaux domaines pour essayer et qui ne tente rien n'a rien

      Supprimer
  13. alexie Tapirmodels.ro
    +1
    Imposing, dramatic, heavy : First - rate !

    RépondreSupprimer
  14. guzzi lee
    +1
    Fantastisch Sensationell wie immer 👏👏👍

    RépondreSupprimer
  15. guzzi lee
    +1
    +Joseph Bertucci Everytime a great Job Josef just cool Art Work 👍

    RépondreSupprimer
  16. guzzi lee
    +1
    Fantastisch Joseph a great great Show mate this is Art Work Greathings from Switzerland Leo ☝️☝️🇨🇭

    RépondreSupprimer
  17. South America
    +1
    I am Argentinian and I knew those vehicles that were destroyed in malvinas when they were here in the continent

    RépondreSupprimer
  18. Photo de profil de South America
    South America
    aqui en Argentina , no se veian esas imagenes en la prensa .mientras sucedio la guerra y mucho menos despues de su final.
    el gobierno de ese momento que no era democratico , seguramente no permitia que se publiquen
    ...................................................................
    here in Argentina, those images were not seen in the press. while the war happened and much less after its end.
    the government of that moment that was not democratic, surely did not allow them to be published

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand la junte militaire gouverne avec la dictature, ce n'est pas bon pour la liberté. Ils ont sous estimés les anglais et en plus ils n'ont pas fait le nécessaire pour envoyer le maximum de matériel sur l'archipel . C'est peut être la capitulation des généraux qui permis au peuple de s'en débarrassé

      Supprimer
  19. Photo de profil de South America
    South America
    +South America C'est correct ce que tu dis.
    diplomatiquement c'était une guerre inutile.
    Je crois et j'ai senti à cette époque que les Anglais ne viendraient pas
    Loin de se battre pour ces îles, bien sûr, j'avais tort.
    on sait aussi que: "si toutes les bombes lancées par l'armée de l'air avaient explosé,
    les Anglais n'auraient pas pu atterrir ", a déclaré un commandant anglais ...
    mais c'était une guerre pas nécessaire, comme presque toutes les guerres
    seule la politique, l'atterrissage pour la dictature et la reprise en anglais était pour margaret Thacher
    J'ai dit à mon père, les Anglais ne vont pas se battre et il m'a dit,
    vous ne savez pas ce que sont les Anglais, je confronte l'Allemagne d'une manière si tenace,
    Dans un moment ils étaient presque seuls contre l'Allemagne, imaginez qu'ils ne permettront pas
    ce que nous avons fait, ils viendront.
    et il avait raison.
    C'est un sujet dont on parle depuis longtemps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. toutes les guerres sont inutiles mais j'ai vue aux informations que la réconciliation se faisait peu à peu grâce à ceux qui sont tombés pour les couleurs d'un pays mais surtout aux familles qui recherchent toujours un des siens.

      Supprimer
  20. Warren Zoell
    Propriétaire+1
    Bizarre. Love it!

    RépondreSupprimer
  21. Warren Zoell
    Propriétaire Non, je veux dire bizarre dans son design. Je n'ai jamais vu quelque chose comme ça avant.

    RépondreSupprimer
  22. Marcel Chmura
    +1
    Intresting item about a intresting conflict which was short but fierce.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactly but I Argentine generals have not put enough means in the face of the Empire fleet

      Supprimer
  23. Lorenzo Malatesta modellismo statico
    Bravo!! Compliments

    RépondreSupprimer