dimanche 6 août 2017

L'épave du STAP


Ayant emmener dans mes bagages quelques boites dont une ancienne du STAP qui faisait référence à Star War, je vais en profiter de finir mes devoirs de vacances.
Je l'avais déjà commencer en voulant le présenter sous une autre forme et attitude qu'AMT nous préconise: les restes d'une épave sur un champ de bataille

La première étape consiste à peindre tout l'ensemble couleur métal et...




                                                               à assembler le STAP



Ensuite des tâches de "maskol" sont disséminés sur la carrosserie puis un voile de couleur sable est passé sur l'ensemble de la partie inférieur. Des composants électroniques sont collés pour représenter les  circuits internes. L'autre partie du carter sera découpée pour voir l'intérieur.


Après séchage le "maskol" est retiré pour voir le métal brut.




Une couche légère ( voile ) de Gunze ref: 344 est passée sur le STAP, ne chercher pas la perfection sur la finition . Ce n'est pas le but désirer, après séchage il sera mis de côté.



Le décor est constitué d'une plaque de polystyrène extrudé , des morceaux sont collés les uns sur les autres pour représenter les formes du terrain avec les roches. Il est recouvert d'un crépi couleur " ton pierre", matière que j'utilise souvent et qui donne un beau résultat.
Avant séchage j’introduis le STAP pour le fixer accompagner de différents type de sable ainsi que divers gravats.
Le sol sera peint à l'aérographe avec différentes teintes et jus couleur terre/sable , pour faire ressortir les formes j'utilise les pastels ( terre à décor ) légèrement plus foncé. (brossage et pulvérisation )












Une fois le décor terminée momentanément reste à savoir ou positionné le droïde, dans quelle position.
La phase montage ayant été faite précédemment dans les articles sur le STAP /droïde , cela n'a pas été nécessaire d'en reparlé.
Le droïde est peint en couleur métal puis peint en sable, des perforations d'impacts sont faites avant collage.


Les différentes étapes vous montre l'évolution de la détérioration du droïde. Les photos parlant d'elle même.


























A la lumière du jour le résultat est très convaincant.

































                                                                             Le final


                                                                                 
                                                                                FIN