samedi 15 avril 2017

Porsche 935 Renaissance

L'histoire commence ainsi... j'étais parti pour exposer avec un ami à la Côte Saint-André(38).
Exposition consacrée aux véhicules civiles avec un thème basé sur " Porsche".
A mon actif j'avais 3 Porsche : une 911 ( burago ), une 935 "mobydick" et pour finir la 935 turbo "Martini " au 1/12ème , à ce jour elle affiche 34 ans au compteur, elle n'a pas pris une ride et la peinture est correcte, les décalcomanies n'ont pas bougé d'un poil.
Entre temps un collègue de travail m'avait donnée ses véhicules ( las de faire du maquettisme ) dans un état laissant à désirer, faite par un débutant. N'étant pas un problème pour moi on a tous commencer un jour, il ne faut pas jeter la pierre à celui qui débute au contraire si on peut l'encourager à continuer c'est encore mieux, mais avoir dépenser des sommes importantes dans ce types d'échelle
pour apprendre et conclure avecce résultat! cela fait mal au cœur mais surtout au porte-monnaie.
Pour info la 935 valait en 1983 aux environs de 600 Frs.
Dans le carton je me trouvais avec une Lancia Stratos (1/12 ), deux harley (1/6) et une porsche 935 (1/12 ) pour découvrir que tout l'ensemble devait être restauré intégralement, les plans étant inexistant.
C'est à ce moment là que l'idée de redonner une seconde vie est née avec la " Porsche 935 Renaissance"




Dans mon malheur j'ai la chance d'avoir le plan sous la main pour pouvoir la démonter sans rien abîmer. Celle ci malgré son apparence est pour ma part à l'état de semi épave moyenne.
Un conseil garder vos plans ils peuvent toujours servir voir rendre service à quelqu'un.
Les photos n'étant pas de très bonnes qualité, je n'ai mis que les plus intéressantes.
Les travaux sont les suivants :
Démontage complet, réparation de la carrosserie, vérification des pièces, le moteur ne sera pas décortiquer suite à une abondance de colle ce qui nécessite un masticage des pièces mal assemblées, retouches nécessaires en peinture, peinture de la carrosserie, remontage.
Le travail le plus important a été la réparation de la carrosserie.





J'aurais bien voulu refaire le moteur intégralement mais l'abus de colle de mauvaise qualité m'a orienté sur le masticage et retouche.

















La peinture a nécessité les gros moyens en peinture auto métallisée et vernis, j'ai choisi une couleur pour BMW pour sortir de l'ordinaire.






















Le résultat final à la fin d'exposition grâce au public venir nombreux.



La photo n'est pas mise ici dans le but de montrer que j'ai gagné une coupe ! loin de là ! Si je l'ai mise c'est pour vous démontrer qu'avec une vieille maquette à la limite de l'épave , un peu de travail, on peut lui redonner une seconde vie voir l'exposer pour le plaisir des passionnés.

FIN


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire