samedi 20 décembre 2014

AMX 30B Part 1

 Historique:

En raison de nombreuses documentations,articles et la sortie de livres sur le char; je ferais une synthèse simplifiée.
En 1950, l’AMX 50 est abandonné au profit d’un type totalement  différent, l’AMX 30.
Ceci découle en 1956 de la collaboration commune de la France-Allemagne-Italie afin de rationaliser le développement d’un char plus mobile, plus léger et mieux armé pour  la défense, à ne peser que 36 tonnes
Suite à certains désaccords entre la France et l’Allemagne , chacun décidera de construire son propre char alors que  l’Italie s’équipera de chars américains.
 L’AMX 30 a été l’un des premiers chars de combat moderne intéressant à avoir incorporé dans sa conception de nombreuses idées nouvelles » pour l’époque » face à aux autres chars contemporains des années 1960 et 1970.Cela signifiait qu'il ne pouvait pas être lourdement blindé en raison des progrès réalisés dans le développement de missiles antichar guidés et les ogives à charge creuse qui pourrait perforer tous les blindages.
L'Atelier de Construction d Issy-les-Moulineaux (AMX) se verra confié la conception et le développement , les 2 premiers prototypes sortiront en 1960.
Sept autres blindés sortiront des chaînes de fabrication jusqu'en juillet 1963..... la production pour l'armée française était lancée.
Généralités :
L'AMX 30 représente à bien des égards un contraste important avec les blindés contemporains:
plus  léger, 32 tonnes et  plus compact . Le tonnage évoluera par la suite.  Sa hauteur 2,29m du toit de  la tourelle et son gabarit lui facilitait le transport par chemin de fer car il rentrait dans la norme de charge international.
C'est un char de combat avec une silhouette basse et profilée, puissamment armé, très mobile, doté d'une grande autonomie, protégé contre les  armes antichars de petit calibre et les éclats d'obus d'artillerie, l'AMX 30 est capable de combattre en ambiance N.B.C. et de franchir les cours d'eau à gué sans équipement jusqu'à 2,27m, soit en submersion jusqu'à 4,80m avec schnorkel.
Sa conception permettra l'incorporation d'améliorations technologiques postérieures à sa réalisation.

Caractéristiques: 
Masse totale du char, en ordre de marche                34t
Masse totale du char, en ordre de combat                36t
Longueur hors tout, canon vers  l'avant                9,50m
Largeur hors tout                                                   3,10m
Hauteur au toit  de tourelle                                    2,29m
Hauteur hors tout                                                   2,87m
Garde au sol                                                           0,45m
Largeur des chenilles                                             0,57m

Protection
1/ Blindage
Le châssis est constitué de plaque  laminées et pièces coulées entièrement soudées.
La tourelle est entièrement coulée en acier et moulée d'un seul bloc.
2/N.B.C.
Un ensemble filtrant assure le renouvellement en air frais non pollué.

Observation
jour
chef de char:
vision panoramique du tourelleau,
lunette binoculaire, grossissement 10,
télémètre-lunette, grossissement 12 et 6,5;
tireur:
lunette de pointage, grossissement 8,
épiscopes fixes ou mobiles.
nuit 
Projecteur lumière blanche 1200m ou I.R. 1000m;
Phare sur tourelleau 300 à 400m.

Feu
Armement principal 
canon de 105mm ,  efficace Anti-Char jusqu'à 3000m ( obus charge creuse F1 nommée aussi "obus G") et Anti-Personnel jusqu'à 3500m ( obus explosif ). Cadence de tir 7 -8 coups minutes.
Armement secondaire
Mitrailleuse de 12,7 ou canon de 20: tir à terre ou auto défense anti aérienne 1500m à 2000m.
A.A 52 sur  tourelleau du chef de char.

Mobilité
Le moteur est un Hispano-Suiza polycarburant  HS-110 de 680cv
Vitesse maxi sur route 65km/h, moyenne en tout  terrain 35km/h.
Autonomie:  500km à 600km sur route , en combat 16h ( essence) et 19h (diesel).

Equipage
1 chef de char: chargé de l'acquisition des objectifs , de la télémétrie.
1 tireur: chargé du pointage et du tir.
1 pilote: chargé de la conduite.
1chargeur: s'occupant de l'alimentation des armes éventuellement du réglage des postes radios.

La maquette du 30
HELLER ,célèbre et vieille marque française à sorti son AMX 30, il y a une quarantaine d'année avec l'AUF1, le 30 Anti-Aérien, mais aussi la série d'AMX 13. On peut dire aujourd'hui que c'est notre dinosaure national. La maquette malgré le temps à survécu à tous les tracas, les galères de montage, les mots et propos divers conjurant le sort....sur la qualité du plastique...etc....et pourtant elle est n'est pas si mauvaise que ça. Je parle en connaissance de cause car si on la compare à d'autres marques connues, elles aussi ont  pratiqué plus ou poins la même politique mais en pratiquant le re-boîtage et encore!
Vous verrez avec de la patience, elles s'en tire bien sans faire ni découragera pas le maquettiste!.. et puis! c'est du Made In France et il y a pire ailleurs.
C'est dommage qu' Heller se soit endormi sur ses lauriers, en laissant filer le temps, car la maquette n'a jamais été mise au gout du jour, ni corrigée.
Certes la société étant en grande difficulté...sa priorité n'était pas ce que l'on croit! Cela à permis à la concurrence d'arrivée, à la grande satisfaction de tous.
Des kits d'améliorations en résine sont sorties mais cela n'a réussi à redynamiser la marque. Aujourd'hui Heller contre attaque en sortant la version "guerre du golfe" composée de  pièces résines et photo découpe. Elle a également mis sur le marché les chenilles de types maillons par maillons.

MENG  jeune marque chinoise,comme ses homologues, s'est engouffrée sur un marché porteur avec des nouveautés particulières. Meng montre son savoir faire en présentant une maquette de qualité, finement gravée, bien détaillée, pourvue de pièces en quantité suffisante voir en plus.
On pourra juger la marque sur les défauts s'il y en a.
Avant il faut se faire plaisir à construire avec une critique constructive et non le contraire
L'originalité de  Meng , c'est d'avoir attribué des noms d'animaux préhistoriques aux différentes catégories.

Les maquettes
j'ai décidé de faire une comparaison de packaging en parallèle pour comparer les deux marques tout  en étant cohérent avec ce que j'ai dit auparavant, en tenant compte la différence d'âge.
Pour simplifier le langage, je parlerais du 30H (Heller) et du 30M (Meng)

Le 30H
Heller à sorti ( de mémoire) quatre présentation de boîtes différentes avec 2 figurines , compris le daguet avec 300 pièces




Les grappes sont conditionnées sous plastiques transparents, de couleur crème ou vert sombre les plastique est de bonne qualité, quoique l'on dise. La gravure est quand même de bonne qualité pour un vieux dinosaure.

Le plan est toujours égal à lui même depuis sa création; avec des feuilles agrafées, impression noir et blanc sur papier ordinaire. La particularité, on interverti les pavés de montage pour signifié que c'est nouveaux à chaque packaging. Seul ( à ma connaissance ) celui de l' AUF1 reçoit une encre bleu en plus.
La planche de décalcomanie est basique comme à l'origine, une remise à jour serait la bienvenue.
Les pièces cristal (optique, etc ) sont de bonne qualité.
Les chenilles en vinyle de couleurs noire ou gris métal sont facile à monter grâce aux colles actuelles mais restent fragiles à leurs mise en place, comme la plupart des marques qui utilisent cette conception de  montage.

Le 30M
On change de registre en ouvrant la boîte... qui est une vraie " box-art", plus haute, remplie à raz bord de 370 pièces ( à peu près 300 pour le Heller) dans un cartonnage classique avec une impression glacée. La boîte fait partie de la série " thiranausorus" , quand à la qualité, celle ci est est au rendez vous, cela n'a plus rien à voir avec le concurrent.




Le plan est un vrai fascicule en papier glacé


 






Tout est conditionné dans des pochettes de plastique transparentes.
 les grappes sont d'un plastique vert foncé finement moulée et gravée. Un reproche, ceux sont des petits point d'injection qui n'ont pas lieu d'être, surtout la ou ils sont placés, on reparlera de ce problème lors du montage.





Les chenilles de couleur chocolat sont conditionnées en grappe sous forme de patin individuel.





La grappe cristal est correcte et finement  gravée, la planche de décalcomanie à juste ce qu'il faut au niveau décoration, ainsi qu'une pochette de Photo découpe.
Des pièces en vinyle noir, serviront à assemblée les roues.









La SUITE dans la seconde partie