mardi 25 juin 2019

Le camouflage nordique

Le camouflage nordique appeler  communément  splinter  en Norvège et dans les pays voisins à la caractéristique d'avoir des motifs anguleux avec des couleurs variant du vert foncé ,vert clair, vert moyen, beige clair assimilé au noir.
Ce camouflage avec ses formes  angulaires vives, aux géométries de polygones date des années 1920 développé par les allemands.
L'exercice suivant c'est de comprendre comment faire un camouflage nordique en s'appliquant.


Les préparatifs 
il faut choisir dans un premier  temps le schéma que l'on souhaite, soit avec le plan, soit d'après photos ou voir ce que l'on trouve sur le net. Le panel étant très large, variés.qu'on peut faire le camouflage suivant sa propre idée.
Ensuite il faut mettre le plan à l'échelle du blindé puis faire différentes vues correspondant aux 5 faces du blindé.



 
On surligne les motifs couleur par couleur que l'on prendra en premier, on découpe, penser à noter la couleur sur chaque polygone.


Les éléments découpés sont rangés couleur par couleur. 
Il y a suffisamment de support adhésif différents et de toutes les largeurs sur le marché
Il ne reste plus qu'à reproduire sur l'adhésif les couleurs , puis découper
 
Pour la demo j'ai pris une épave d'un blindé avec un camouflage fun.
Volontairement il n'y a rien de parfait dans l'exercice le but c'est de voir ce qu'il ne faut pas faire pour corriger le collage. Un entrainement sur une épave évitera les désagréments sur la maquette.
Les peintures utilisées sont  issues d'aérosol de grande surface.


Il faut bien choisir son adhésif de bonne qualité, facile d'emploi à la découpe, en mettre suffisamment.


I'utilisation du maskol pour étanchéifier les cavités et les manques dans les bandes est recommander.
Après le décollage il faut reprendre au pinceau chaque peinture ou il y a du manque, la peinture pulvérisée s'infiltre de partout

FIN



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire