samedi 22 avril 2017

Airfield starter AS1

C'est reparti avec le montage express  d'un démarreur d'avion AS-1 sur châssis GAZ-AA suite à une surcharge d'un ami. Après trois montage on arrive à éviter les erreurs du début.
Si les photos de ce type de modèle sont rares , en voici une qui permettra à quoi le modèle ressemblera, cela permet de voir aussi le fonctionnement du système russe.
Voulant avoir plus d'information sur l'origine du système j'ai découvert que l'inventeur  n'était pas russe mais anglais.


. http://www.armchairgeneral.com/rkkaww2/galleries/Special_auto/starters/AS_1_1.jpg
Le démarreur Hucks du nom de son inventeur Bentley Charles Hucks ( 1884-1918 ), capitaine au Royal Flying Corps.
Les moteurs d'avion devenant trop gros pour être démarrer à la main, il fallait une puissance motrice
transmise à l'avion par l'intermédiaire d'un arbre de prise de force.
Le système était installé à la base sur des véhicules Ford largement utilisés qui venaient se placer face à l'avion.
http://www.ratomodeling.com/references/Ford_T_Hucks_starter/hucks_starter.jpg

L'arbre du démarreur s'insère dans un moyeu spécial en saillie incorporant un simple embrayage à griffes sur le centre de l'ensemble hélice/rotor . Une fois engagée, la puissance du moteur du camion est transmise au moteur de l'avion dès que la vitesse est atteinte, le démarreur est débrayer et le camion sort de sa zone pour que l'avion puisse décoller.
Couramment utilisé dans les années 1920 ,le démarreur "Hucks" (ou sa copie) sera employé dans de nombreux pays sur différents porteurs  entre autres les camions russes voir nippon qui l'ont même installer sur un char .


La maquette  


Il n'y a ( à ma connaissance ) que UM qui réalise ce modèle avec en prime un YAK 1B qui pourra être monté aux couleurs soviétiques ou à celles du " Normandie - Niemen ".
Le packaging est correct avec une planche couleur pour le YAK , le plan est scindé en deux parties "avion et camion ".
L'avion sera mis de côté pour un prochain montage, la priorité est le camion.

 




 

Après les remarques et critiques sur le précédent montage ( voir article BZ 42 )
Le montage est cette fois ci rapide et pour la petite histoire il y a une roue de secours avec sa fixation en photo découpe ainsi que le support feu arrière.
Comme quoi d'une boîte à une autre il y a des surprises.
Montage et peinture
Je profite de faire les phares en résine



Les grappes sont apprêtées pour une fois avant montage, on peut constater la grosseur des grappes.



Ce qui rend souvent le découpage délicat.


Voici une petite astuce pour assembler les phares sur le support , il suffit de les positionner sur du papier adhésif et mettre une pointe de colle.


Le montage est constitué  de plusieurs éléments pour facilité l'assemblage final : châssis + bloc moteur bas, train avant et arrière, caisse, ensemble cabine + capot moteur, roues et accessoires .

Le bloc moteur n'est pas mis car il sera utilisé sur un autre diorama. Quand à la décoration, elle est inutile car sur les photos on ne voit aucune identification.
La peinture de base est un olive drab.


 La photo découpe est néanmoins très utile car elle amène beaucoup de détail sur ce camion.



Le support de la roue de secours est cette fois utile par rapport aux autres camions ou il n'y a rien (pour quelles raisons ???)




Le montage de l'ensemble de démarrage est délicat à monter.
Pour avoir une peinture proche de la couleur russe j'utilise les peintures à l'huile. Elles seront tirées afin d'avoir les nuances de vert.








Toutes les parties du camion ou il y a un manque très léger de peinture sont retouchées , le feu arrière retrouve sa couleur couleur, le rétroviseur est positionné et peint ... Pour éviter tous vieillissement inutile le camion reste dans sont jus de finition , la texture du diorama permettra la finition du camion.
Quelques vues en extérieur

 





















FIN


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire