lundi 20 mars 2017

Opel Blitz " S" part 2

Cette seconde partie sera consacrée au vieillissement complet du châssis avec la rouille.
La fabrication de celle ci est longue à réaliser, elle nécessite le port du masque et des gants lors de sa manipulation.
Les pneus seront travaillés avec le gris éléphant , la référence Mig éclaircira certaines parties.




Après avoir essayer différents produits avec un résultat négatif, la rouille sera finalement fixer avec de la cyano.



Le vieillissement est pratiqué en continue même après le montage du camion










La carrosserie ayant subit de nombreux passage avec le sel donne un bel effet de peinture






 








La carrosserie passe aussi à la rouille







Le montage de la cabine mérite une attention particulière lors de son assemblage intégrale même en ayant fait un essais à blanc, on a des surprises.
Italeri à conçu une cabine pour qu'elle soit fermée, dans le cas ou celle ci à les portes ouvertes on décèle deux grands vides entre les montants avant de la cabine et la partie inclinée du plancher qui monte jusqu'au tableau de bord.


Une fois l'assemblage terminée, la partie la plus délicate consiste à installer le capot moteur en l'insérant dans le radiateur.
Différentes retouches de rouille / pastel /fixatif sont mises sur les roues et autres parties.
Ces retouches s'effectueront jusqu'à la finition du diorama.















Pour gagner du temps en menuiserie je vais utiliser un socle tout prêt, fabriquer par " soclakit86 " par la même occasion la base ne sera pas recouverte de crépi mais d'une matière naturel composée de terre et de chaux


 

Le décor n'étant jamais figer , je me suis orienté sur la construction d'un mur dont la base est du polystyrène extrudé.




Suite à une réaction chimique dont j'ignore la teneur entre les peintures et le sel cela à donné un effet différent .


Des bidons d'huile de 20 litres sont réalisés en aluminium, le meuble métallique est un loupé (résine) qui convient très bien pour ce genre de situation. Les plaques publicitaires sont émaillées.



La verrière est constituée de cornières et bandes " evergreen"



Afin de donner de la vie au mur, j'ai détournée un personnage du "street-art" pour le transformé en prisonnier politique avec des graffitis et affiches des années 1977








La décoration intérieure


M à J 07/04/2017
La suite est simple avec le rajout de gravats, herbes, bidons de 20 litres,etc...


Une plaque publicitaire est réalisée en carte plastique,


 en parallèle un battant de porte en bois ou plutôt ce qu'il en reste.


La plaque est passée à plusieurs reprises avec un blanc diluer sur du sel.


Des morceaux de verre seront dispersés sur les bidons et au pied du mur.



Des touffes herbes sont disséminés sur le terrain.






La plaque publicitaire après traitement


Des bris de verres sont installés sur le bâti métallique.







L'assemblage final se terminera en prise de vues à l'extérieur, avec un compagnon animalier et une corde en vue d'un prochain remorquage.



































FIN




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire