vendredi 30 septembre 2016

L' embossage

L'embossage

Avant de vous parlez de la pratique et de la méthode de travail que j'utilise il est utile de savoir qu'est ce que l'embossage.
En réalité il a deux techniques : l'emboutissage et l' embossage.
La première est industrielle, elle consiste à mettre en forme de la tôle inférieur ou supérieur à 3mm ( casserole, portière, etc).
La seconde, qui nous intéresse plus particulièrement, est plus artisanale. Elle permet de créer en relief et de mettre en forme des objets, dessins.... à partir d'une matière déformable tel que le papier,
l'aluminium, etc. La matière que j'utilise est l'aluminium en feuille semi rigide que l'on trouve dans les magasins de loisirs et rigide telle que les barquettes culinaires neuves: ces dernières devront être défroissées.
Les échelles de travail sont variables en fonction de la faisabilité de la pièce, plus c'est petit et plus cela mérite une certaine maitrise.
La meilleure façon de progresser c'est aussi de s'entrainer ! place aux exemples !  mais au fait  pourquoi faire un embossage en alu alors qu'il y a déjà une pièce en plastique injecté ? tout simplement pour avoir une pièce plus fine que le plastique qui peut être froissée, pliée, ajourée......etc.
On peut réaliser des fûts, capots, gouttières, marches pied, des portes, etc.
J'ai commencé au début par un fut au 1/35 pour finir au capots
1/ Réaliser un capot  
La technique du capot "ancien" est identique pour les échelles suivantes 1/48 -1/35 - 1/ 18 - 1/24
Il s'agit d'appliquer la feuille d'aluminium sur le capot  et de le mettre en forme à l'identique.



Dans le cas ou on désire un ensemble capot ouvert avec 2 volets le travail est dans un premier temps de découper le capot élément par élément.
Pour le mettre en forme il s'agit de faire épouser l'alu sur la matrice originale ( capot plastique )
à l'aide d'un embossoir  en plastique, bois ou métal.


le volet d'aération en alu est identique à celui en en plastique


Une tige métallique sera mise en place et servira de charnière tout en rigidifiant le volet. La tige sera enduite de colle et insérer dans la plissure avant de la sertir



L'excédent de  la charnière sera coupée aux dimensions lors de la mise en place du volet.

On insistera par plusieurs va et vient sur les ouvertures pour les ajourées.



Après avoir découpés le surplus d'alu


il faudra le plié à l'intérieur délicatement sans abîmer les ouvertures .
Le volet supérieur nécessite plus de découpes et de pliages



L'opération est identique que pour le volet d'aération , il faut toujours avoir sous la main la matrice pour vérifier les mises en forme, pliures et découpes.



De la feuille d'aluminium adhésive servira à assembler les deux parties



Il faut penser à faire constamment des montages à blanc afin que lors du final tout puissent concorder.



Voici un autre exemple de capot à voir sur ce lien
http://sampieromodels.blogspot.fr/2015/08/lepave.html

A suivre ....