mardi 19 avril 2016

Type M53-BAD

Vous connaissez tous l'uchronie, le "What if" , et "si la guerre avait continuer" ! Chroniques ou imagination et fiction permettent de se lâcher sur la construction d'engin hors du commun voir dérivé de modèles existant avec des scénarios ou " fiction" et " réalité "se côtoie.
Voici un exemple type, reste à lui coller un exemple de scénario de ce genre :
Le Type M53-BAD est issus d'un programme de réarmement plus connu sous le nom de code:  X30-BB53-D.

Suite à l'effondrement des gouvernements successifs européens, la France est sous la coupe d'un fond d'investissement du Golfe qui tire les ficelles des régions du Midi en semant le désordre et le chaos le plus radical.......etc
La renaissance des Duchés de Bourgogne à permis de lever une armée de soudard équipée de matériels de tout types voir reconditionné dans les arsenaux de la coalition du sud......



Mais avant passons au montage après avoir eut un aperçu
La maquette

Elle est constituée de 10% de l'AMX 30 issue de la boîte Heller ou plutôt de ce qu'il en reste.




Quand aux 90 %  restant, ils sont réalisés de A à Z en résine après moulage des masters il y a quelques années.

carter avant modifié

 
carter arrière

Les galets de routes en résine sont modifiés aux niveaux des écrous et des graisseurs qui n'apparaissent pas sur le modèle d'origine.



Les chenilles fabriquées en tronçon de longueurs différentes et individuelles permettent un montage plus rapide.


montage à blanc
 





La partie du glacis avant nécessite une grosse chirurgie esthétique avec découpe et rajout des coffres latéraux






La plage arrière est positionné


Les plaques de blindages latérales


mise en place provisoirement pour avoir un aperçu .


Les blindages arrières de protection moteur


et avant sont mise en place définitivement.



Deux canons sont fabriqués au cas ou un problème de montage surviendrait


Le travail le plus long a été la fabrication des briques "Brenus" commencé il y a 4 ans ( avant que Tiger Models éxiste ) à  partir de 3 masters créer par un ami. Après en avoir fait plusieurs avec différentes plaques il ne restait plus qu'à les mettre en place. Les autre plaques à l'arrière de la tourelle sont adaptées à la forme de celle ci.
La tourelle en résine est revue et corrigée , heureusement que les photos m'ont aidé à fabriqué la caméra "castor" .
La sortie échappement est celle d'un M1 modifiée et quand au boitier téléphonique est en 2 parties






Entre deux montage j'en profite pour apprêter le fauve








J'essaie un pré-ombrage mais je sais d'avance que cela ne donnera rien au final par rapport à une peinture unique.



Le blindé à un camouflage 3 tons, on peut remarquer que sur ce genre de peinture le pré ombrage est insignifiant ce qui confirmait bien mes doutes du départ.







Un support de la mitrailleuse est  réalisé avec l'ensemble de pièces.....


étant amovible.....



cela permet d'adapter le servant
La figurine est une base Heller , la tête modifiée à des optiques en résine , même process que pour les épiscopes.


La posture finale




La suite se fera avec la réalisation du diorama citadin. Dans un premier temps la base commence à être équipé de muret bétons , roche et barricades ( voir l'atelier )


Après avoir fabriqué les briques en quantité suffisante...


deux futs endommagés seront collés , au moment voulu.




Les accessoires, les gravas de toutes sortes viennent remplir le paysage et seront peints au fur et mesure.




 il ne faut pas hésiter à insérer le blindé pour avoir un aperçu de la scène



En parallèle les différentes teintes de peinture très diluées sont appliquées pour faire ressortir les détails

 Le lampadaire est réalisé en scratch avec différents tubes et cintré



La barricade sera elle aussi salit au fur et mesure des rajouts tout en restant dans le raisonnable...

 Une caisse d cocktails Molotov jonche au sol


Le montage à blanc avec le blindé est constant


Avant de fixer définitivement le blindé, il est impératif de le salir avec les déchets pour le rendre plus naturel et de les fixer à la peinture avec de la colle à bois très diluée.


Afin de rendre le diorama plus vivant j'ai modifié 3 figurines en poste à la sortie d'un quartier.
Les figurines "dragons" ont une tête résine avec des optiques cristal ( résine )




Mise en place définitive sur le diorama avec une rajout d'accessoires tels qu'une plaque publicitaire émaillée, du fil de fer barbelé


bien entendu je parle des cocktails!


la glacière , une radio pour mettre du fun pour l'action



vue d'ensemble








Fin