jeudi 18 février 2016

BOV 3 SPAAG

Dans les années 1980, une famille de véhicules blindés sur roues (4x4) était développée et fabriquée en Yougoslavie avec la particularité de cette gamme de posséder un châssis, une suspension, un moteur, une transmission commune et identique à tous les véhicules.
Connue sous le nom " BOV" elle est utilisé par la police, les forces para-militaire et l'armée.
Le photoscope est celui du modèle exposé au musée des blindés de Saumur récupérer par la DMNSE



( Division MultiNationale Sud Est ) centrée sur l'Axe Mostar, Sarajevo, Goradze.


caractéristiques
Le  moteur est un Deutz F 6L413F diesel à six cylindres de 150 à une ch à 2650 tours minutes / minute.
La transmission manuelle à 5 rapports et une marche arrière ainsi qu'une boîte  de transfert à deux vitesses.
La direction est sur les roues avant avec un système de régulation de la pression centrale pneumatique
Les blocages de différentiel sont électropneumatiques.
La carrosserie en acier soudée, approximativement de 8mm d'épaisseur offre une protection totale contre les armes légères.
Variantes

 BOV-VP: 
 transport de troupe  ( 2 + 8 )

BOV1 - ATGW:
6 missiles installés sur le toit, sont de conception russe 9K11 Malyutka ( code OTAN AT3 "SAGGER" ) filo-guidé.

BOV3 - SPAAG:
Équiper d'une tourelle à commande électrique armé de trois canons de 20 mm,approvisionné chacun d'un tambour de 60 cartouches. Avec une capacité de 1500 cartouches à l'emport, l'altitude maximum
est de 2000 m efficace entre 1000 et 1500m. la tourelle est équipée d'un viseur optique J-171.
Le BOV3 est opérationnel seulement en anti-aérien par temps clair.
Lors de l'éclatement de la Yougoslavie il a été très utilisé en appui feu par tous les belligérants . 

BOV 30 - SPAAG: 

dernière version anti-aérienne, équipée d'un tourelle plus grande fermée armée de double canons de 30 mm d'une portée de 3000m.

BOV -SN ambulance
coque similaire transformé en ambulance

 Photoscope




































FIN




















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire