dimanche 23 août 2015

les Pneus



Au fil des différentes vues de montage et de réalisations qui sont souvent superbes à travers les expositions , sur le net, sur les forums il y a le détail qui tue!      Le pneumatique.

Si certains sont passés maître de rendre les pneus corrects avec la peinture adaptée, il y a les novices qui ne pensent pas qu'un pneu n'est pas aussi brillant que cela peu l'être dans la réalité avec une  ligne de moulage parfaite.

Aujourd'hui je traiterais le sujet pour rendre l'apparence identique à un vrai pneu sans rajout de peinture ou autre produit.

1 / Le pneu des véhicules au 1/35

Quelque soit la volonté de réaliser un pneu neuf avec les dessins ou un pneu dit "d'occasion" ayant servi en campagne, il faudra impérativement supprimer la ligne de moulage.
Attention :
Sur " les pneus d'injection plastique" il faudra poncer légèrement la ligne de moulage avant de les peindre.
Sur "les pneus résine" , pour ceux qui font du retirage il faut poncer l'originale avant de couler son silicone. Cela parait idiot mais il arrive parfois de se  trouver avec des pneus résine avec une belle ligne de moulage.
Sur "les pneus vinyle -caoutchouc" il faudra enlever les amorces de moulage et ensuite poncer la ligne.
Dans un premier temps il faut un axe de diamètre identique au pneu sur lequel les pneus puissent

 tournés facilement. Sur la photo on peut voir l'évolution du travail .
Il y a deux méthode de ponçage:
a/ manuelle par roulage sur  le papier de verre

 ou pneu par pneu
c'est un procédé assez long mais pour ce qui ne sont  pas outillé, le résultat final sera identique.
Ensuite les flancs du pneu devront subir le même sort.
b/ mécanique à l'aide d'une ponceuse à variateur sur vitesse réduit.
Le pneu tournera sur son axe jusqu'au ponçage "désiré" idem pour les flancs sans trop appuyer sur l'outil, plus on exercera une pression forte plus le risque de chauffe sur le caoutchouc sera conséquent même à petite vitesse.
Le but est d'enlever cette pellicule brillante pour avoir un aspect caoutchouteux et prenant soin de laisser les détails visuels du pneu. La technique est d’affleuré légèrement le caoutchouc en prenant son temps
Un nettoyage avec un chiffon imbibé d'essence F enlèvera la poussière et rendra l'aspect plus net
Voilà ce que cela donne à la lumière du jour.
Ces pneus iront sur une épave
Il ne reste plus qu'à les vieillir au moment voulu.
Bon ponçage à tous
et surtout pour les amateurs pensez à mettre des lunettes de sécurité et des gants

2/ Pneumatique civil au 1/24

 Traitant plusieurs sujets à la fois, comme promis voici comment réparer et vieillir les pneus d'une vieille Citroën Heller.
En effet vue l'âge de cette maquette en piteux état, le temps à travailler sur la qualité  du caoutchouc, rien est  impossible.


Dans un premier il s'agit de coller les pneus à la cyanolicrate

à gauche le pneu neuf collé et à droite poncé pour supprimer le point de colle

 Pour supprimer les traces de colle il s'agit de procéder comme précédemment dans l'article "b"
toujours à petite vitesse


  Après ponçage vous constaterez que l'on ne voit plus la jointure de colle. Pour accentuer le camouflage de la réparation les pneus seront passés aux pigment pour donner un aspect encore plus réel.




voilà le résultat

 Pour avoir ce résultat j'ai utilisé ces produits

 Dans l'ordre suivant :
P035 ( panzer grey ) + le fixatif suivit après séchage du P039 ( industrial city Dist ) ,  mettre quelques pointes de P022  ( Ashes white ) et pour termine fixer le tout avec le fixatif  .
Pour savoir si les pigments tiennent, passer le doigt légèrement sur le pneu  et si des traces de pigments subsistent passer une couche de fixatif.
Le  résultat final


3/ pneu dégonfler - affaisser-

 On voit souvent sur nos véhicules militaires ( maquettes ) que les pneus sont super gonfler à bloc sorti de la presse mais dans la réalité ( je ne parle pas de taille basse ) le pneu a une forme arrondie, affaissée par une charge lourde ou complètement dégonflé voici ma méthode pour imiter la forme.
A/ supprimer la sculpture
Je confectionne le support adaptable pour les six pneus du BTR ( 1/35) : pour l'exemple 6 écrous de 8 pour l'entre axe, une vis de 6 avec les rondelles et les boulons

 
J'utilise une visseuse dévisseuse à faible vitesse au départ puis augmenter progressivement celle ci pour avoir l'usure voulue en se servant d'un papier abrasif.
 
Ensuite les pneus sont repris un à un avec les limes abrasives que l'on trouve dans les rayons beauté pour femmes
Un léger sillon de un centimètre est fait pour enlever de l'épaisseur puis fendue.
ATTENTION : l'utilisation du décapeur ne doit pas se faire à proximité de solvant ou d'autres produits favorisant la combustion.
Les photos sont réalisées avec un appareil  non brancher.
A l'aide d'un décapeur bien fixer dans un étau et facile d'accès, fonctionnant à une chaleur constante régler sur la position II. ( réglage au choix suivant le résultat et la qualité du caoutchouc/vinyle )
Le pneu est maintenu par une clé à pipe et chauffer à une distance raisonnable pour ne pas faire fondre le pneu. ( et ne pas se brûler )
Le But est de chauffer et  de refroidir l'entaille  plusieurs fois pour atteindre une épaisseur d'affaissement désirée.
Partant d'un épaisseur de 2,85 cm
je suis arriver à une épaisseur voulue de2,6 cm
Pour accentuer et maintenir la forme affaissée j'ai installé une cale en plastique au fond du pneu, cette cale de 5mm à 7mm peut être variable suivant la largeur du pneu.
Vues sur l'évolution des phases
Le résultat final
Une vue du dessous permet de voir le travail sur les pneus, étant ouvert on peut soit obturer l'ouverture soit la laisser telle quelle pour l'imprégner dans le sol .






















Les Commentaires

 








4 commentaires:

  1. Salut Jo
    Merci pour ce tuto,pour ma part j'utilise la méthode manuelle car avec la dremel même à basse vitesse les pneus plastique fondent ...
    Dans les deux cas le rendu est la. Pour la mise en peinture je commence par un base noir puis un brossage à sec gris noir de chez Prince August je termine le travail avec du pigment pour empoussierer le tout.
    A+ mon ami
    Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Philippe
      pas de quoi ! faut en faire profiter.
      Pour éviter que le pneu fonde , tu effleures à peine le pneu avec ta dremel.... essaie sur un vieux pneu tu vas y arriver
      A bientôt mon ami

      Supprimer
  2. Bravo pour ce très beau tuto Joseph, tu as raison, on voit trop souvent des pneumatiques peu réalistes alors que le reste du modèle est très bien fait !

    RépondreSupprimer
  3. merci pour le commentaire d'un spécialiste qui à l'oeil

    RépondreSupprimer